Le parachutage des Jeep S.A.S en Bretagne

07/08/2014 12:13
 Elles étaient accrochées sous des bombardiers Halifax. Les mitrailleuses étaient largués separemment dans des conteneurs à part. La Jeep descendait avec 3 ou 4 parachutes selon le modele du parachute. 4 ont été parachutés en Bretagne : la "Corsaire", la "Forban", la "Pirate" et la "Flibustier". 

L'armement : sur le côté conducteur, c'est un Bren (celui est un modele MkIII avec le canon special troupes aeroportée). Les mitrailleuses jumelées sont des Vickers K-gun et la mitrailleuse arrière est une Vickers anti-aérienne. Cette mitrailleuse a quand même un debit de 1000 coups minutes, ce qui est assez consequant (MG42= 1200 coups/min). Avec ce vehicule, les SAS Français s'assuraient une puissance de feu plus que raisonnable etat donné qu'ils ont en plus leurs armes personnelles (USM1, Thompson, Lee Enfield, Sten le plus souvent) ainsi que l'arrière de la Jeep rempli de caisse de grenades

Le 3 aout 1944, dans le secteur de Malachappe, sont parachutées des jeep armées. Le Lieutenant Paoli les commande, font partie des équipages le sergent-chef Ituria, le caporal-chef Le Goas, les caporaux Maigret et Golder, un jeune patriote, Charly Romieux qui leur servira de guide. Sous la protection de ces jeep, le 6 aout 1944, une dizaine de planeurs transportant chacun une jeep armée et son équipage, atterissent de jour dans le secteur d'Erdeven. Ce semi débarquement aéroporté s'effectue à quelques centaines de mètres des troupes Allemandes, qui, impréssionnées et stupéfaits par cettes arrivée pour le moins spectaculaire, n'osent pas attaquer. Cet exploit est cité par le général Eisenhower dans ses mémoires.
Ce nouveau détachement de jeep est commandé par le capitaine Betbèze, avec pour adjoint le sous-lieutenant Sadorge.
Dans la presqu'ile de Sainte-Hélène, à Nostang, à Hennebont et plus généralement dans la région de Lorient où afflue des milliers d'Allemands, ces Jeeps SAS font merveille. Les parachutistes SAS attaquent blockhaus dans lesquels sont solidement retranchés et sur les colonnes isolées.
 
 
 
 
 
 
 

© 2011 Tous droits réservés.

Optimisé par le service Webnode