Découverte du U-576 après 72 ans

22/10/2014 15:37
Un épisode de cette bataille vient de refaire surface avec l’annonce de la découverte, par le Bureau des sanctuaires marins nationaux de l’Agence américaine océanographique et atmosphérique (NOAA), de l’épave d’un sous-marin allemand et de celle d’un navire marchand battant pavilon du Nicaragua à environ 48 km des côtes de la Caroline du Nord (États-Unis).
Ainsi, le 15 juillet 1942, le sous-marin allemand U-576, commandé par le Kapitänleutnant Hans-Dieter Heinicke, attaqua, près du Cap Hatteras, le cargo Bluefields. Ce dernier faisait partie du convoi KS-520, qui, placé sous escorte, venait de quitter Norfolk (Virginie) pour rejoindre Keywest, en Floride.
Cet U-Boot, mis en service en 1941 et armé par un équipage de 45 hommes, était parti un mois plus tôt de Saint-Nazaire. À son tableau de chasse figuraient déjà trois navires : l’Empire Spring (Royaume-Uni), le Pipestone Country (États-Unis) et le Taborfjell (Norvège). Il y ajouta le Bluefieds. En outre, il endommagea deux autres.
Seulement, ce fut son dernier fait d’armes. En effet, deux avions Vought OS2U Kingfisher de l’US Navy ainsi qu’un des cargo militarisé du convoi, l’Unicoi, le prirent en chasse… et le coulèrent. Ses 45 sous-mariniers y perdirent la vie.
Les membres de l'équipage de U-576 ( source : ed.Cram NOAA)
 
 
Aussi curieux que cela puisse paraître, l’épave de l’U-576 et celle du Bluefields n’avaient pas été retrouvées depuis… Alors même que l’histoire de ces navires est bien documentée. Encore fallait-il avoir l’idée de les chercher.
Depuis 2008, la NOAA et le Bureau of Ocean Energy Management (BOEM) ont noué un partenariat pour retrouver les navires perdus au cours de la Seconde Guerre Mondiale au large de la Caroline du Nord. Ce n’est qu’en août dernier que l’endroit précis où l’U-576 et le Bluefields coulèrent a été identifié par le navire de recherche Okeanos.
Le site où repose l’U-Boot est considéré comme un cimetière militaire par l’Allemagne. Mais cette dernière « n’a pas exprimé son intérêt pour la récupération des restes de l’U-576″ a fait savoir le ministère allemand des Affaires étrangères. « Ils sont sous une protection spéciale et devraient, si possible, rester à cet endroit pour permettre aux morts de reposer en paix », a-t-il ajouté.
source (www.opex360.com )

© 2011 Tous droits réservés.

Optimisé par le service Webnode