BATTERIE DE MERVILLE: le Lieutenant Colonel Otway

31/05/2014 18:50

 

LE LIEUTENANT-COLONEL TERENCE OTWAY 

 Terence Brandram Otway est né au Caire, le 15 juin 1914. Alors que son père se bat en France sa famille s'installe d'abord en Irlande, où il passe son enfance, puis la famille part pour la Grande-Bretagne et le jeune Terence commence alors sa scolarité. Atteint de coqueluche en 1923, son état de santé le contraint à rejoindre Douvres pour se soigner, où il termine ses études secondaires en 1932.
En janvier de l'année suivante il est accepté à l'Académie royale militaire de Sandhurst, au terme de ses études il se classe 18e sur 200, et obtient le grade de sergent. Son classement lui permetait de servir dans l'armée des Indes, mais il préfère rejoindre le 2nd bataillon des Royal Ulster Rifles de Gravesend. En 1935 il est affecté au 1st bataillon basé à Hong Kong. Promu lieutenant en été 1937, il se retrouve à Shangai et perd une vingtaine de ses hommes lors d'un bombardement de l'armée japonaise. Nommé officier de transmission la même année il sert à Rawalpindi .
En 1940, Otway est promu major et servira au ministère de la guerre en tant qu'officier de liaison de 1942 à 1943, puis réintègre le Royal Ulster Rifle ( rattaché à la 6th Division aéroportée) en qualité de capitaine. En août 1943, il est affecté au 9th bataillon de parachutistes et promu lieutenant-colonel en avril 1944. Peu avant le Jour J il est chargé de dresser un plan d'attaque, pour la neutralisationde la batterie d'artillerie de Merville. La légende veut alors qu'il se soit fait volontairement enfermé dans une pièce contenant une maquette exacte de la position allemande. Quelques heures plus tard son plan est terminé, utilisant toutes ses qualités tactiques, Otway met sur pied un plan d'une incroyable complexité avec un timing serré. Malheureusement dans la nuit du débarquement tout ne fonctionna pas  comme prévu. La plupart des 750 hommes qui avaient sautés étaient totalement dispersés dans les marais de Varaville, et les planeurs transportant le matériel lourd et de déminage étaient manquants. Ne regroupant que 150 soldats il se lança à l'assaut de la batterie et parvint à faire taire les canons allemands et dû faire face à deux contre-attaques d'un régiment de la 21e PzDiv.    Sérieusement bléssé par un eclat d'obus d'un tir ami deux jours plus tard, il fut transféré dans un hôpital militaire de Cardiff, où les medecins le déclarèrent inapte à retourner en première ligne.
près son séjour à l'hôpital, il fut affecté au ministère de la guerre de Londres et reçut la Distinguished Service Order en    octobre 1944, pour son action à Merville. A partir de 1945 Otway sert en Asie où il doit tranformer le 1er régiment du Roi de Rawalpindi en 15e bataillon parachutiste de la 2e division aéroportée indienne.

Son retour à la batterie de Merville

Lorsque en 1993, il rencontra le commandant de la batterie de Merville il n'eut pas le cran de refuser la main tendue par son ancien ennemi, mais expliqua après coup qui'il ne pouvait pas    oublier ses hommes tués par l'ennemi alors qu'ils étaient accrochés aux arbres. Au cours d'une visite sur le site de la Merville il siffla également des pique-niqueurs installés sur la batterie devenue un mémorial en leur disant  << Je ne supporte pas que des gens mangent où mes hommes sont morts! >>.
 Honoré tous les 7 juin, par la commune de Franceville-Merville, il dévoila son buste en bronze en 1991. Son nom fut donné à une rue de Merville et il reçut la Légion d'honneur en juin 2001.
 
Terence Otway est décédé le 23 juillet 2006.

 

© 2011 Tous droits réservés.

Optimisé par le service Webnode